Femme active, femme au foyer, mamans, bébés, adolescents : l’homéopathie prodigue ses bienfaits à la ronde. Sachez en profiter et en faire profiter vos petits (et grands)

L’homéopathie pour touts

L’homéopathie peut être préventive et agir sur votre forme en général en vous aidant à lutter contre la fatigue et le manque de sommeil. Sans oublier qu’elle donne des résultats sur le plan psychique et mental. Le stress dû à la rentrée, par exemple. C’est une médecine douce, qui n’agresse pas le corps du malade et qui agit sur la personne au complet.

L’homéopathie pour les petits

Tout comme vous, vos enfants subissent le contrecoup de la rentrée et les effets de l’hiver. Et tout comme vous, ils peuvent bénéficier des vertus de l’homéopathie. Nourrissons ou plus grands, ils y ont droit !
Dents qui percent, bosses, bleus, rhumes, énervement, sommeil agité : pensez aux petites granules ! Si l’enfant est trop petit pour les laisser fondre sous la langue, écrasez-les et mettez-les dans son biberon. Leur goût sucré les rend très faciles à administrer aux plus petits.
Pour les petits bobos, les médecins recommandent souvent de l’Arnica en 7 ou en 9 CH. Enfin, pour les problèmes de sommeil de votre bébé, votre homéopathe vous préconisera peut-être du Phosphorus en 9 CH.

L’homéopathie sert aussi en prévention chez les enfants, lorsqu’ils souffrent, par exemple, d’otites, de bronchites ou de rhinites chroniques.